FR | NL
Accueil | A propos de Vax Info | Liens | Contact

Actualitésprint

Epidémiologie des infections invasives à Hib

publié le mardi 2 avril 2019

Les infections invasives à Haemophilus influenzae de type b (Hib) sont en nette diminution depuis l’introduction de la vaccination généralisée contre l’Hib en 1993. C’est ce qui ressort d’un nouveau rapport épidémiologique de Sciensano.

En 2017, les laboratoires vigies ont enregistré 67 cas d’infections invasives à Haemophilus influenzae, contre 61 cas en 2016, 65 en 2015, 56 en 2014 et 78 en 2012. Depuis 2012, la plupart des infections invasives ont été signalées chez des personnes de plus de 65 ans.
Depuis plusieurs années, les cas chez les enfants sont sporadiques (1 à 10 cas/an), alors que le nombre estimé d’infections invasives à Hib chez les enfants de moins de cinq ans atteignait 250-300 cas par an en période pré-vaccinale 1990-1992. En 2017, 2 cas d’infection invasive à Hib ont été rapportés en Flandre, 3 cas en Wallonie et zéro cas à Bruxelles. En comparaison, seuls 2 cas ont été signalés en 2016, dont 1 en Flandre et 1 en Wallonie.
Par contre, on observe maintenant en Belgique que des souches non encapsulées (type a, d, e, mais surtout f) et, dans une large mesure, des souches non typables (souches non encapsulées) provoquent des infections invasives à H. influenzae. Certaines de ces souches sont responsables de symptômes cliniques graves, en particulier chez les enfants de moins de 5 ans et chez les personnes âgées de plus de 65 ans.

Plus d’informations : Grammens T, Delphine Martiny D, Moens C, el al. Surveillance épidémiologique des infections invasives à Haemophilus influenzae - 2017. Sciensano.


Abonneer u op de nieuwsbrief