FR | NL
Accueil | A propos de Vax Info | Liens | Contact

Actualitésprint

Epidémiologie des infections invasives à méningocoques

publié le mercredi 10 avril 2019

Le nombre de cas d’infections invasives à méningocoques en Belgique a nettement diminué depuis l’introduction de la vaccination contre le sérogroupe C en 2002. Selon le rapport annuel de Sciensano, depuis 2008, ce nombre fluctue autour de 104 cas en moyenne par an, avec un pic de 132 en 2013 et 96 cas confirmés en 2017.

Le sérogroupe B reste le sérogroupe le plus courant en 2017. Le nombre de cas de sérogroupe C a légèrement diminué. Le nombre de cas du sérogroupe Y a augmenté légèrement depuis 2016 et celui du sérogroupe W depuis 2015.
Parmi les cas confirmés par le CNR en 2017 en Belgique, 60,4% se sont produits en Flandre, 32,3% en Wallonie et 7,3% à Bruxelles. Le nombre de cas pour 100.000 habitants en 2017 était similaire en Flandre (0,89 / 100.000) et en Wallonie (0,86 / 100.000). À Bruxelles, le nombre de cas pour 100.000 habitants était inférieur (0,59 / 100.000). Neuf décès ont été signalés en 2017, dont 8 en Flandre.
Les catégories d’âge les plus touchées étaient les enfants de 0 à 4 ans (27,1% des cas), les jeunes de 15 à 19 ans (14,6% des cas), les jeunes de 20 à 24 ans (8,3% des cas) et les enfants de 5 à 9 ans (7,3% des cas). Le ratio hommes / femmes était de 1,66 en 2017 avec 60 souches isolées chez les hommes et 36 souches chez les femmes, contre 0,88 en 2016 et 1,41 en 2015.

Plus d’informations :
Boon N, Grammens T, Mattheus W et al. Surveillance épidémiologique des infections invasives à méningocoques - 2017. Sciensano.


Abonneer u op de nieuwsbrief