FR | NL
Accueil | A propos de Vax Info | Liens | Contact

Actualitésprint

HPV : la vaccination non différentiée plus efficiente

publié le jeudi 7 mai 2020

Selon une étude finlandaise, une vaccination contre l’HPV non différentiée par sexe peut conduire à l’éradication des types d’HPV oncogènes, même avec une couverture vaccinale modérée. L’étude est parue dans The Journal of Infectious Diseases.

La vaccination des jeunes filles contre l’HPV peut conduire à l’éradication des types d’HPV oncogènes en présence d’un taux de vaccination élevé (> 90%). Cette étude a comparé l’effet de la vaccination contre l’HPV 16/18 des seules jeunes filles âgées de 15 ans, avec celui de la vaccination des garçons et des filles, dans 33 municipalités finlandaises au cours de la période 2007-2010. Trois ans après la vaccination, des échantillons cervico-vaginaux ont été prélevés sur toutes les filles vaccinées et non vaccinées, puis typés pour toutes les souches d’HPV oncogènes.
L’efficacité du vaccin contre les HPV 18, 31 et 33 était 40% plus élevée dans les municipalités appliquant une vaccination non différentiée par sexe, en comparaison avec les municipalités où seules les filles étaient vaccinées ; l’immunité collective était même 150% plus élevée. Les chercheurs ont calculé que les HPV de type 16/18/31/33 peuvent être éradiqués en présence d’un taux de vaccination non différentiée par sexe de 75%.

Plus d’informations : Vänskä S, Luostarinen T, Iacopo Bausssano I et al. Vaccination with moderate coverage eradicates oncogenic human papillomaviruses if a gender-neutral strategy is applied. The Journal of Infectious Diseases. 2020. jiaa099. https://doi.org/10.1093/infdis/jiaa099


Abonneer u op de nieuwsbrief