FR | NL
Accueil | A propos de Vax Info | Liens | Contact

Actualitésprint

Coqueluche : effets et rentabilité de la vaccination maternelle

publié le mardi 7 septembre 2021

Une étude italienne publiée dans Vaccine a examiné les effets de la vaccination maternelle contre la coqueluche sur l’immunité des femmes enceintes. Une étude en Angleterre a, elle, examiné l’effet et la rentabilité de la vaccination maternelle contre la coqueluche.

L’étude italienne a analysé les données de 200 femmes enceintes. 132 (66%) avaient été vaccinées contre la coqueluche au moins une fois, 82 ont été vaccinées pendant la grossesse. Les femmes récemment vaccinées avaient des titres d’anticorps significativement plus élevés (12 à 15 fois plus élevés) que les femmes vaccinées plus de 5 ans auparavant ou non vaccinées. De plus, 95,1 % des femmes nouvellement vaccinées avaient des taux d’IgG anti-PT supérieurs à 10 UI/mL et 85,4 % supérieurs à 20 UI/mL ; chez les femmes qui n’avaient pas été vaccinées pendant la grossesse, ces chiffres étaient respectivement de 37 % et 21 %. Selon les auteurs, cette étude confirme que la vaccination est très efficace pour assurer des taux élevés d’anticorps dans les premiers mois après le vaccin de rappel.
Selon l’étude anglaise, l’arrêt de la vaccination maternelle entraînerait une moyenne estimée de 972 hospitalisations de nourrissons par an, contre une moyenne de 308 actuellement. La poursuite du programme est très rentable. À un seuil de rentabilité de 30.000 £/QALY, la probabilité que le programme parent soit rentable était de 96,2 %.

Plus d’informations :
- Garlasco J, Bordino V, Marengo N et al. Pertussis immunisation during pregnancy : Antibody levels and the impact of booster vaccine. Vaccine. 2021. Online 28 juli 2021. https://doi.org/10.1016/j.vaccine.2021.07.052
- Sandman F, Jit M, Andrews N et al. Evaluating the impact of a continued maternal pertussis immunisation programme in England : A modelling study and cost-effectiveness analysis. Vaccine. 2021. 39(32) : 4500-4509. https://doi.org/10.1016/j.vaccine.2021.06.042


Abonnez-vous à la newsletter