FR | NL
Accueil | A propos de Vax Info | Liens | Contact

Actualitésprint

COVID-19 : schémas hétérologues ?

publié le lundi 13 septembre 2021

Plusieurs pays européens, dont les Pays-Bas et la France, utilisent actuellement un calendrier vaccinal hétérologue, principalement avec un vaccin à ARNm (Comirnaty ou Spikevax) après une première dose de Vaxzevria (AstraZeneca). La Belgique s’en tient pour le moment à deux doses du même vaccin.

Selon un rapport de l’European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC), la recherche montre que la combinaison des vaccins Vaxzevria (AstraZeneca) et ARNm induit une réponse humorale robuste contre le SRAS-CoV-2 et provoque une réponse des lymphocytes T plus élevée que des combinaisons homologues. Bien qu’une augmentation de la réactogénicité légère à modérée ait été observée après l’administration de la deuxième dose, les schémas hétérologues ont généralement été bien tolérés. Selon l’ECDC, des calendriers hétérologues peuvent être utilisés pour compléter le cycle de vaccination en cas de réactions sévères après la première dose ou pour d’autres raisons de précaution, ou pour accélérer la campagne de vaccination.

Dans un avis conjoint, l’EMA et l’ECDC déclarent qu’une recommandation finale n’est pas possible pour le moment, mais que tout indique que les schémas mixtes sont sûrs et efficaces.

Le Nederlandse Gezondheidsraad déclare dans un récent rapport consultatif que la vaccination avec BioNTech/Pfizer après une première dose de Vaxzevria (AstraZeneca) conduit à des niveaux d’anticorps au moins aussi bons, voire plus élevés, par rapport à deux doses d’AstraZeneca. Sur la base des résultats, une bonne protection contre les infections et les maladies est attendue ; les effets pratiques de la vaccination hétérologue sur la protection contre l’hospitalisation ou le décès ne sont pas encore connus. Cependant, la combinaison de deux vaccins différents a entraîné de la fièvre, de la fatigue, des frissons, des maux de tête et des douleurs musculaires chez plus de participants à l’étude que lorsqu’ils étaient vaccinés deux fois avec le même vaccin. Mais ces plaintes ont disparu en quelques jours. Une dose initiale de BioNTech/Pfizer suivie d’une dose d’AstraZeneca a entraîné des niveaux d’anticorps inférieurs à deux doses de BioNTech/Pfizer. Des données insuffisantes sont encore disponibles sur une éventuelle combinaison avec le vaccin Moderna.

Lire aussi :
- Covid-19 en France : deuxième dose hétérologue.
- Etude belge pour un usage plus flexible des vaccins Covid-19

Etudes récentes

• Powell AA, Power L, Westrop S et al. Real-world data shows increased reactogenicity in adults after heterologous compared to homologous prime-boost COVID-19 vaccination, March−June 2021, England. Euro Surveill. 2021. 26(28):pii=2100634. https://doi.org/10.2807/1560-7917.ES.2021.26.28.2100634
• Borobia AM, Carcas AJ, Pérez-Olmeida M et al. Immunogenicity and reactogenicity of BNT162b2 booster in ChAdOx1-S-primed participants (CombiVacS) : a multicentre, open-label, randomised, controlled, phase 2 trial. The Lancet. 2021. 398(10295) : 121-130
DOI : https://doi.org/10.1016/S0140-6736(21)01420-3
• Duarte-Salles T & Prieto-Alhambra D. Comment. Heterologous vaccine regimens against COVID-19. The Lancet. 2021. 398(10295) : 94-95
DOI :https://doi.org/10.1016/S0140-6736(21)01442-2
• Liu X, Shaw RH, Stuart ASV et al. Safety and Immunogenicity Report from the Com-COV Study – a Single-Blind Randomised Non-Inferiority Trial Comparing Heterologous And Homologous Prime-Boost Schedules with An Adenoviral Vectored and mRNA COVID-19 Vaccine. The Lancet Preprint 25 Juni 2021
• Hillus D. Schwartz T, Tober-Lau P et al. Safety, reactogenicity, and immunogenicity of homologous and heterologous prime-boost immunisationwith ChAdOx1-nCoV19 and BNT162b2 : a prospective cohort study. Preprint at medRxiv. 2021.
https://doi.org/10.1101/2021.05.19.21257334
• Groß R, Zanoni M, Seidel A, et al. Heterologous ChAdOx1 nCoV-19 and BNT162b2 prime-boost vaccination elicits potent neutralizing antibody responses and T cell reactivity. Preprint at medRxiv. 2021
doi : https://doi.org/10.1101/2021.05.30.21257971
• Schmidt T. Klemis V, Schub D et al. et al. Immunogenicity and reactogenicity of a heterologous COVID-19 prime-boost vaccination compared with homologous vaccine regimens. Preprint at medRxiv. 2021
https://doi.org/10.1101/2021.06.13.21258859
• University of Oxford. Comparing COVID-19 Vaccine Schedule Combinations – Stage 2 (Com-COV2).
• Lewis D. Mix-and-match COVID vaccines : the case is growing, but questions remain. Nature. 2021. 595, 344-345 (2021)
doi : https://doi.org/10.1038/d41586-021-01805-2
https://www.nature.com/articles/d41586-021-01805-2#ref-CR2


Abonnez-vous à la newsletter