FR | NL
Accueil | A propos de Vax Info | Liens | Contact

Actualitésprint

Efficience et efficacité : quelle différence ?

publié le lundi 6 septembre 2021

Les pourcentages sur « l’efficacité » des vaccins COVID-19 sont communiqués à tout vent. Mais qu’est ce que cela veut dire exactement ? Et quelle est la différence entre l’efficience (efficiency) et l’efficacité (effectiveness) ?

Les termes efficience (efficiency) et efficacité (effectiveness) sont souvent utilisés de manière interchangeable ou regroupés sous le terme efficacité. Mais il y a pourtant une différence entre les deux.

• L’efficience (efficiency) d’un vaccin est mesurée dans les conditions contrôlées d’un essai clinique randomisé comparant la survenue de la maladie dans un groupe d’individus vaccinés et dans un groupe d’individus non vaccinés. Ceci calcule la réduction proportionnelle du taux d’attaque (AR) entre les individus non vaccinés et vaccinés dans la cohorte d’étude. L’efficience est le meilleur scénario de l’effet protecteur d’un vaccin et est déterminée avant qu’un vaccin ne soit commercialisé.
Un vaccin dont l’efficience a été prouvée à 80 % signifie que les personnes qui ont reçu le vaccin avaient un risque de développer la maladie 80 % inférieur à celui des personnes ayant reçu le placebo. Ceci est calculé en comparant le nombre de cas de maladie dans le groupe vacciné avec le groupe placebo.
L’efficience éclaire donc le fonctionnement d’un vaccin en théorie. Pour être approuvé, un vaccin doit avoir une efficience d’au moins 50 %. Cependant, une étude d’efficience peut surestimer l’impact d’un vaccin dans la pratique. Après tout, l’efficience dans des conditions de laboratoire ne se traduit pas toujours par une efficacité dans la vie réelle.

L’efficacité (effectiveness) d’un vaccin, en revanche, permet d’appréhender combien le vaccin contribue à réduire les infections et les maladies (fardeau) dans la pratique, dans le monde réel. L’efficacité est déterminée par plusieurs facteurs, dont la composition de la population, les infections antérieures, les comorbidités, la couverture vaccinale atteinte au sein d’une population et les problèmes structurels liés à la vaccination tels que la préservation de la chaîne du froid, les variants du virus circulants, etc.
Par ailleurs, la prévention d’une infection (symptomatique) n’est pas le seul critère d’évaluation de l’utilité d’un vaccin. Par exemple, si un vaccin ne peut empêcher qu’une personne soit infectée dans une mesure limitée, il peut, par exemple, prévenir une maladie (grave) et garantir que moins de personnes finissent à l’hôpital et/ou meurent. Par exemple, l’efficacité du vaccin contre la grippe est assez faible (40-40 %), mais il sauve tout de même des milliers de vies dans le monde chaque année.

Efficience et efficacité des vaccins COVID-19

Le CDC aux Etats-Unis a publié un Science Brief le 27 juillet 2021 avec un aperçu mis à jour de l’efficacience (théorique) et de l’efficacité (pratique) des différents vaccins COVID-19 (après vaccination complète).
• L’efficience de tous les vaccins COVID-19 contre l’infection et/ou la maladie symptomatique oscille entre 65 et 95 %. L’efficacité varie entre 77 et 97%.
• L’efficience contre les maladies graves ou l’hospitalisation oscille entre 87 et 98 %.

Une étude récente sur l’efficience et l’efficacité des différents vaccins COVID-19 contre les infections symptomatiques et asymptomatiques est parue dans Eurosurveillance.

Plus d’informations :
- WHO. Vaccine efficacy, effectiveness and protection
- GAVI. What is the difference between efficacy and effectiveness ?


Abonnez-vous à la newsletter