FR | NL

Archives des actualités

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ... | 1488

L’EMA a commencé à évaluer la possibilité d’étendre l’utilisation de Comirnaty, le vaccin contre la COVID-19 de Pfizer / BioNTech, aux jeunes âgés de 12 à 15 ans.

lire la suite

La Haute Autorité de Santé (HAS) recommande, pour les personnes de moins de 55 ans qui ont reçu une première dose du vaccin AstraZeneca (Vaxzevria), une deuxième dose avec l’un des vaccins à ARNm (le vaccin Pfizer / BioNTech Comirnaty ou Moderna). Dans notre pays, un vaccin identique est utilisé pour la première et pour la deuxième dose.

lire la suite

L’agence européenne des médicaments (EMA) a ouvert une procédure accélérée (dite révision continue), pour étudier une autorisation de mise sur le marché du vaccin contre la COVID-19 Vero Cell du fabricant chinois Sinovac.

lire la suite

Des caillots sanguins inhabituels et une faible numération plaquettaire ont également été signalés chez des personnes vaccinées avec un vaccin à ARNm (Comirnaty de Pfizer / BioNTech et le vaccin Moderna). Jusqu’à présent, ces effets n’avaient été décrits qu’avec les vaccins contre la Covid-19 d’AstraZeneca Vaxzevria et le vaccin Janssen de Johnson & Johnson.

lire la suite

Selon une étude menée auprès du personnel hospitalier en Angleterre, et publiée dans The Lancet, le vaccin Pfizer / BioNTech (Comirnaty) est efficace à 70% contre les infections symptomatiques et asymptomatiques 21 jours après la première dose, et à 85% sept jours après la deuxième dose.

lire la suite

Une revue systématique publiée dans Clinical Infectious Diseases a examiné l’efficacité du vaccin antigrippal vis-à-vis des hospitalisations associées à la grippe chez les enfants jusqu’à 17 ans.

lire la suite

COVID-19 : vaccins et allergies

publié le lundi 31 mai 2021

Le Conseil supérieur de la santé a publié des recommandations belges révisées sur les réactions allergiques, y compris l’anaphylaxie, suite à l’administration de vaccins COVID-19.

lire la suite

Vaccin ARNm et oedème (des lèvres)

publié le lundi 31 mai 2021

Comirnaty, le vaccin COVID-19 de Pfizer / BioNTech peut potentiellement provoquer un oedème chez les personnes qui ont reçu du botox ou un autre agent de remplissage injecté dans le passé. Le PRAC, le comité de sécurité de l’Agence européenne des médicaments (EMA), recommande de mettre à jour la notice du vaccin Pfizer.

lire la suite

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ... | 1488




Retour aux actualités

Abonnez-vous à la newsletter